Kill Bill : Volume 2 – Critique

Il y a quelques jours, je vous ai parlé du Volume 1 de Kill Bill ( lire la chronique ici ). J’ai beaucoup aimé ce premier opus, alors j’ai immédiatement rempilé avec le suivant.

Synopsis :

Après s’être débarrassée de ses anciennes collègues Vernita Green et O-Ren Ishii, la Mariée poursuit sa quête vengeresse. Il lui reste à régler le sort de Budd puis de Elle Driver avant d’atteindre le but ultime : tuer Bill.

Mon avis :

Ce deuxième volume reprend la même formule que le premier. Il est aussi divisé en chapitres qui sont toujours non linéaires. Il se distingue toutefois par une histoire plus axée sur la psychologie des personnages, notamment celles de la Mariée et de Bill. Le film intègre ainsi des flashbacks pour mieux comprendre leurs agissements.

Le film s’ouvre par un bref récapitulatif des événements du premier volet, toujours narrés par la Mariée, puis continue avec la fameuse répétition du marriage. Ensuite, la Mariée poursuit sa quête vengeresse contre ses anciens compagnons. Les chapitres mettant en scène Bud et Elle sont les meilleurs du film, même si ceux avec Bill sont beaucoup plus touchants.

L’intrigue répond aux questions du premier opus et se conclut par l’affrontement entre La Mariée et Bill. Les dialogues sont plus présents sans que le récit n’en devienne lourd. Le nom de la Mariée est ainsi dévoilée dans le dernier chapitre, dans une scène surréaliste que j’ai beaucoup aimée. Les raisons qui ont conduit au massacre lors de la répétition du mariage sont aussi révélées. Bien que très bon, le final est moins spectaculaire, tout comme les combats d’ailleurs. Seul celui entre la Mariée et Elle s’inscrit dans l’esprit du précédent volet.

Si le précédent volet faisait honneur au cinéma asiatique, celui-ci fait honneur aux films de western qu’il mêle avec du cinéma chinois, avec la présence d’un personnage tout droit sorti d’un ancien film de Kung-fu. La Mariée utilise beaucoup plus cet art martial pour terrasser ses ennemis et délaisse un peu son Katana. Malheureusement, Uma Thurman est un peu ridicule pendant les scènes d’entraînement de Kung-fu ( je me suis vraiment marée ).

Le film tire un peu en longueur. Il y a moins de tensions et aucune montée en puissance, là où le précédent film allait crescendo jusqu’au Climax. Bill est un peu décevant au regard de la manière dont il avait été présenté dans le premier film.

J’ai beaucoup moins aimé ce Volume. Je me suis un peu ennuyée pendant certains chapitres. Je m’attendais à ce qu’il soit dans le même registre que le précédent. Au contraire, c’est un film plus lent avec peu d’effusion de sang et sans démembrements. Toutefois, il n’en reste pas excellent.

À lire aussi :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s