8 sororités badass dans la fiction

Le traitement des femmes s’est beaucoup amélioré dans la fiction. De simples objets passives pendant longtemps, elles sont de plus en plus fortes et indépendantes. Alors, quand elles joignent leurs forces, elles deviennent plus puissantes et portent encore plus haut le flambeau du girl power. Voici huit sororités badass.

Les Amazones ( Wonder Woman/ Justice League )

Les Amazones sont un peuple légendaire de femmes guerrières créé pour protéger l’humanité. Mais à cause de la cupidité des hommes qui tentèrent de les asservir, elles se replièrent sur Themyscira, une île spécialement créée pour elle par Zeus.

Les Amazones pratiquent l’entraînement presque comme une religion. Leurs entraînements, associés à leurs aptitudes physiques hors normes, les rendent plus fortes, plus agiles, plus adroites et plus intelligentes que les humains. Elles se battent aussi bien individuellement qu’en groupes.

Les jumelles Saltzman ( Legacies )

Josette « Josie » et Elisabeth « Lizzie » Saltzman sont les derniers membres de la Congrégation des Gémeaux. Après la mort de leur mère, alors qu’elles étaient encore à l’état d’embryons, elles ont été implantées dans le corps de Caroline Forbes, qui les a élevées comme ses filles. Pour les protéger, leur père a crée la Salvatore School où elles ont grandi.

Les sœurs sont très fusionnelles malgré leurs caractères diamétralement opposés. Lizzie est la sœur dominante et Josie est beaucoup plus douce et se préoccupe beaucoup plus de sa sœur, qui a une instabilité mentale, que d’elle même. Elles avaient une connexion mentale qui les reliait même sur de longues distances. Ce lien a été rompu lorsque Lizzie est devenue une hérétique ( hybride vampire-sorcière ).

J’aime beaucoup le principe de leurs pouvoirs. Ce sont des siphonneuses c’est-à-dire qu’elles doivent d’abord absorber la magie avant de jeter des sorts. Les sources varient. Cela peut être un objet ou un bâtiment ensorcelé ou encore des êtres magiques. La nature de leurs pouvoirs les rendent à la fois redoutables et vulnérables. Elles peuvent absorber la magie d’une personne, rien qu’en le touchant, et peuvent même la tuer ainsi. La quantité de magie qu’elles peuvent absorber n’est pas définie. Mais en revanche, elles sont dépendantes des autres pour la pratique de la magie.

Les Chasseresses de la déesse Artémis ( Univers Percy Jackson )

La déesse Artémis est la déesse grecque de la lune et de la chasse. Elle choisit, comme suivantes, des filles fortes et indépendantes, qui l’accompagnent lors de ses parties de chasse et qui vivent selon ses préceptes.

Pour la suivre, les Chasseresses doivent jurer allégeance à Artémis et faire vœu de chasteté, tout comme leur déesse. En échange, elles reçoivent l’immortalité. Toutefois, elles peuvent être tuées au combat, sinon, elles vivent éternellement.

Les Chasseresses viennent de tout horizon. Elles sont recrutées parmi les demi-déesses, les nymphes, les naïades et même parmi les mortelles. Mais en entrant dans le rang, elles deviennent plus fortes, plus endurantes, plus agiles, plus adroites au tir à l’arc et aux couteaux et acquièrent la capacité de communiquer avec tous les animaux.

Les Chasseresses forment un parallèle avec les Amazones du même univers. Ces dernières sont aussi badass qu’elles, mais ne font pas vœu de chasteté. Leurs compagnons sont asservis. Les deux groupes ont toutefois une chose en commun, le fait de refuser toute forme de domination masculine.

Les sœurs Frost ( The gifted )

Elles étaient à l’origine cinq clones génétiquement modifiés créées par un laboratoire privé. Elles y ont été élevées comme des armes. En tentant de s’échapper, deux des quintuplées ont été tuées réduisant ainsi leur nombre à trois ( Esmé, Phœbe et Sophie ).

Elles ont chacune des pouvoirs de télépathie. Elles peuvent lire les pensées, implanter leurs pensées dans celles des autres, lire les émotions et contrôler les esprits. Mises en commun, leurs pouvoirs forment un esprit de ruche télépathique. leurs esprits ne font alors qu’un. Ce lien est plus puissant quand elles sont à proximité physique. Il amplifie leurs pouvoirs télépathiques et leur permet de partager leurs pensées, de communiquer mentalement et d’avoir une connexion télépathique continue sur de longues distances.

Elles ont un lien fusionnel très fort et proche de la dépendance. Cela se voit avec leurs tenues, leurs coiffures et leurs accessoires toujours assortis. Elles peuvent se montrer impitoyables si l’une des leurs est menacée.

Les sœurs Halliwell ( Charmed )

C’est certainement le coven le plus célèbre de la fiction. Les sœurs Prue, Piper et Phoebe Halliwell, rejointes par Paige Mathews après la mort de la sœur aînée descendent de l’une des plus anciennes et plus puissantes lignées de sorcières. Au fil des générations, les pouvoirs ont augmentés jusqu’à leur apogée avec la venue de trois sœurs qui, ensemble, sont les sorcières les plus puissantes de tous les temps.

Chacune des sœurs a ses propres pouvoirs couplés aux pouvoirs de base d’un sorcier. Prue avait le pouvoir de télékinésie. Piper a celui de manipulation moléculaire. Ceux de Phoebe sont la prémonition, la lévitation et l’empathie. Enfin Paige a les pouvoirs des êtres de lumière. Lorsqu’elles unissent leurs pouvoirs, elles forment le pouvoir de trois, un pouvoir si puissant et destructeur que même les démons les plus puissants les craignent.

Les sœurs de l’obscurité ( L’épée de vérité )

Elles font leur apparition dans le tome 2 de la série littéraire L’épée de vérité. Elles se sont infiltrées parmi les sœurs de la lumière alors qu’elles servent en secret le Gardien du royaume des morts ( l’équivalent du diable ). Elles ont conclu un pacte avec celui-ci. Elles l’aident à conquérir le monde des vivants et en échange, il leur a donné la magie soustractive, le pouvoir du royaume des morts, et les a aidé à voler les pouvoirs des sorciers.

Même si en apparence, elles semblent adorer le Gardien, elles font ses basses besognes beaucoup plus par intérêt. Certes, elles adorent dominer, torturer et tuer les gens, elles travaillent pour lui surtout parce celui-ci leur a promis l’immortalité ainsi que la beauté éternelle, en plus de l’augmentation de leurs pouvoirs.

Outre leurs pouvoirs, elles se servent d’une arme particulière : un daccra. Ce sorte de poignard est capable de tuer même avec une simple égratignure. Elles sont si puissantes que la plupart des sorciers n’ont aucune chance contre elles. Seul Richard Rahl, en sa qualité de sorcier de guerre, est capable de les terrasser.

Les sœurs de l’obscurité dans l’adaptation télévisée The Legend of the Seeker

Les Dora Milaje ( Black Panther )

Les Dora Milaje sont un corps d’élite des forces spéciales du Wakanda qui est exclusivement féminins. Leur rôle est de protéger le roi en toute circonstance.

Elles sont surentraînées et sont équipées d’armes puissantes, alimentées avec du vibranium. Leurs armes de prédilection sont les lances qui peuvent aussi lancer des projectiles d’énergie.

Les Dora Milaje sont inspirées des Mino, un groupement militaire entièrement féminin qui a existé aux environs du XVIII ème siècle dans le royaume de Dahomey, l’actuel Bénin.

Les mord-sith ( L’épée de vérité )

Les mord-sith sont un corps d’élite, composé uniquement de femmes, entièrement dévolu à la protection du Seigneur Rahl. Elles sont enlevées à leurs familles lorsqu’elles sont enfants. Elles sont ensuite « dressées » pour devenir des tortionnaires.

Elles sont brisées trois fois lors de leurs formations. La première fois, elles sont torturées et violées. La seconde fois, leurs mères sont torturées et violées devant elles pour leur ôter toute forme de compassion. La troisième fois, elles apprennent l’art de la torture en torturant leurs pères, qu’elles tuent à la fin de leurs formations. C’est à ce moment que leur est conféré leurs pouvoirs. Elles acquièrent ainsi la capacité de retourner toute forme de magie contre l’envoyeur et de ressusciter les morts.

À cause de leur « dressage », elles sont impitoyables et d’une loyauté sans bornes envers leur maître. Pour combattre, elles utilisent un ajiel, une arme qui cause un souffrance atroce à quiconque le touche, y compris à celle qui la manie. Grâce à cet instrument de torture, elles peuvent transformer un grand guerrier en un gentil petit toutou. Elles sont aussi appelées « les sœurs de l’ajiel » en raison de leurs armes.

Pour bien montrer qu’elles restent des femmes malgré leurs aptitudes, les mord-siths portent des combinaisons ultra moulantes et gardent leurs cheveux très longs. Pour éviter que ceux-ci ne les gênent pendant les combats, elles les tressent en un longue natte. Cette coiffure est considérée comme l’attribut de leur métier. La couleur de leur tenue varie aussi en fonction des circonstances. Lorsqu’elles dressent une personne, elles portent une combinaison rouge pour que la couleur du sang se confonde avec celle de l’uniforme. Lorsque le dressage est terminée, elles s’habillent en blanc. Lorsqu’elles ne sont pas « en travail », elles portent une combinaison marron.

Les mord-sith dans l’adaptation télévisée « The Legend of the Seeker »

À lire aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s