La raison pour laquelle Hermione Granger est à Gryffondor et non à Serdaigle

Beaucoup de potterheads, ainsi que certains personnages de Harry Potter, s’étonnent que Hermione Granger ne soit pas dans la maison Serdaigle. Cela peut paraître en effet surprenant qu’elle n’y soit pas tant elle est intelligente et brillante. C’est la meilleure élève de sa promotion et est toujours première à tous les examens. Alors, malgré ses indéniables qualités, pourquoi n’y est-elle pas ?

Le principe des quatre maisons

Les élèves de l’école de sorcellerie Poudlard sont répartis dans quatre maisons, dès la première année, selon leurs caractères. Ceux de Gryffondor sont connus pour être hardis et déterminés. Ceux qui sont envoyés à Serpentard sont ambitieux et rusés. Serdaigle accueille les érudits, les curieux et les sages. Enfin Poufsouffle accueille tout le monde sans jugement, particulièrement les élèves juste, loyaux et patients.

Cette organisation a amené certains à penser que les élèves de Poudlard n’ont que les attributs de leurs maisons et non les aptitudes arborées par les autres. Pourtant, lorsque l’on se penche sur les caractères des personnages, on se rend compte qu’ils ont des capacités mises en avant dans les autres maisons. Par exemple Harry Potter aurait pu se retrouver à Serpentard s’il n’avait pas choisi d’aller à Gryffondor. Il est vrai qu’il portait l’âme de Voldemort en lui et qu’il pouvait parler le Fourchelang, mais si le choixpeau magique voulait l’y envoyer, c’est avant tout pour son ingéniosité, sa détermination et son dédain pour les règlements. Même s’il est un vrai Gryffondor, Harry est aussi ambitieux et aussi rusé que les Serpentard, en plus d’être loyal et juste comme les Poufsouffle. Bon, il n’est pas aussi intelligent que les Serdaigle, mais on ne peut pas tout avoir dans le vie. Il lui reste tout de même une large ouverture d’esprit qui lui a permis de deviner l’existence des reliques de la mort, ce que Hermione a refusé de croire pendant longtemps.

Il ressort donc que la répartition des élèves se fait sur la combinaison de leurs aptitudes, de leurs désirs et de leurs potentiels. Ceci explique que Neville Londubat ait été envoyé à Gryffondor, alors qu’il ne semblait avoir aucune détermination, ni aucun courage. Néanmoins, il gagne en maturité en grandissant et de confiance en lui. Dans le dernier tome, il mène la révolte contre le nouveau régime et retire même l’épée de Gryffondor du choixpeau magique. De ce fait, il est possible que Hermione Granger possède les qualités d’une Serdaigle, tout en étant une vrai Gryffondor.

Les qualités de la maison Serdaigle

Si vous êtes sage et réfléchi

Serdaigle vous accueillera peut-être

Là-bas, ce sont des érudits

Qui ont envie de tout connaître.

-Extrait d’une chanson du choixpeau magique

Les aptitudes mises en avant dans la maison Serdaigle sont l’intelligence, la sagesse, la curiosité, la réflexion, la créativité, l’originalité et l’érudition. Les élèves de cette maison sont motivés et studieux dans leurs études. Leur manière de penser et de faire est plutôt singulière par rapport à celle des autres maisons. Ils sont de nature à toujours réfléchir à de nouvelles méthodes, à de nouvelles expériences pour acquérir ou approfondir leurs connaissances.

Les Serdaigle sont tout naturellement les plus aptes à créer de nouveaux sorts et de nouvelles potions. Je ne serai pas surprise qu’ils soient nombreux à être des langues-de-plomb ( membres du département des mystères ) et à la commission des sortilèges expérimentaux.

Une représentante de Serdaigle

Luna Lovegood est certainement l’élève de Serdaigle le plus connu. C’est une fille extrêmement excentrique, même au sein de sa propre maison. Elle est d’un air naturellement serein et anticonformiste. Luna avait une foi inconditionnelle envers les théories de son père qu’elle n’hésitait pas à clamer haut et fort. Cette manie ne l’a pas aidé à se faire des amis parmi ses condisciples, qui la trouvaient bizarre et l’avaient affublée du surnom peu flatteur de « Loufoca ». Malgré les nombreuses moqueries, Luna gardait toujours un air stoïque.

Ce que j’apprécie le plus chez Luna, c’est son ouverture d’esprit, en plus de son caractère impassible devant les railleries. Elle ne se laisse jamais démonter par ce que les gens pensent d’elle et reste fidèle à elle-même.

Le cas d’Hermione Granger

Hermione a beaucoup de qualités de la maison Serdaigle. Elle est intelligente, curieuse, sage et réfléchit toujours à chaque nouvelle situation. Mais ce qui lui fait cruellement défaut, c’est la créativité, l’originalité et surtout l’ouverture d’esprit nécessaire. Elle est beaucoup trop rigide dans ses croyances. C’est d’ailleurs ce que lui reproche Sybille Trelawney, professeur de Divination, lorsqu’elle lui fait remarquer qu’elle a « l’esprit le plus terre-à-terre qu’elle ait jamais vu ».

Hermione a des idées très arrêtées sur certains sujets et ne les abandonne qu’en présence de preuves solides de leur exactitude. Elle est du genre à se conformer aux méthodes établies, et ne les remet jamais en question tant qu’elles ne sont pas abusives. L’exemple le plus flagrant est son hostilité envers Le livre du prince de sang mêlé, exacerbée par sa jalousie de voir Harry être meilleur qu’elle en cours de Potion. C’est un manuel de fabrication de potions renfermant des annotations pour préparer les potions plus facilement, en plus des nombreuses formules magiques.

On pourrait penser qu’un livre aussi extraordinaire aurait stimulé sa curiosité et l’aurait incité à l’étudier. Pourtant, elle n’a eu de cesse de presser Harry Potter de s’en débarrasser, sous prétexte que la manière de préparation des potions « n’est pas celle indiquée dans le manuel officiel ». Son esprit obtus, bien que brillant, n’est pas suffisamment souple pour lui permettre d’élargir sa perception du monde. J’image mal Hermione créer une formule magique ou une potion magique. Elle n’a ni un esprit créatif, ni original pour le faire. Elle se contente plutôt de ce que d’autres ont crée.

Quelques Serdaigle potentiels

En plus d’Hermione, deux autres personnages aurait pu être admis à Serdaigle : Albus Dumbledore et Severus Rogue. Mais contrairement à Hermione, ils sont intelligents et créatifs et ne se contentent pas des principes établis. Le premier a découvert les douze propriétés du sang de dragon et a inventé le déluminateur, en plus de l’utilisation du patronus comme moyen de communication. Quant à Severus Rogue, il a commencé à changer la préparation des potions sur les bancs de l’école. Il a même crée des formules magiques dont le tristement célèbre Sectumsempra.

Malgré son immense intelligence, Hermione Granger n’a pas l’étoffe d’une vrai Serdaigle. Sa rigidité l’empêche d’aller au-delà de sa zone de confort et d’avoir un esprit novateur. Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire.

À lire aussi :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s