Les Égyptiennes : portrait des femmes dans l’Égypte pharaonique-Christian Jacq

l’Égypte Antique est surtout connu pour ses pyramides gigantesques, ses temples somptueux, ses pharaons aguerris et son histoire multimillénaire. L’influence des femmes dans le tissu social est moins connue, hormis le prestige de quelques femmes proches du pouvoir. Heureusement que les papyrus et les inscriptions des tombeaux et des temples, ultimes témoins de cet âge d’or, redressent cette injustice.

Résumé :

Les égyptiennes des temps pharaoniques connurent un monde où la femme étaient réellement l’égale de l’homme. Un monde où les femmes étaient respectées, aimées et libres. Libres d’aller et venir comme elles l’entendaient, de se marier avec l’élu de leurs cœurs, de divorcer avec l’assurance de toucher une pension alimentaire, d’exercer les mêmes professions que les hommes : médecin, scribe, pilote de bateau, vizir ou…pharaon.
Au fil des pages nous retrouvons des égyptiennes célèbres, mais aussi des inconnues. Le déclin de l’Egypte ancienne, sous le règne de Ptolémée IV, fut aussi le début de la perte progressive de leurs droits.

Mon avis :


Étant une grande passionnée de l’Égypte Antique, j’adore tout naturellement les ouvrages traitant cette thématique. J’ai particulièrement aimé ce livre. Il est plus similaire à un livre d’histoire qu’à un roman, mais ne vous laissez surtout pas refroidir par cela. Il est très facile à lire ( je ne me suis pas endormie un seul instant ).

Christian Jacq est un égyptologue reconnu. On sent en lisant le livre qu’il maîtrise parfaitement son sujet et qu’il a fait un important travail de recherche. Il utilise beaucoup les textes anciens en référence pour étayer ses arguments. Les anecdotes, parfois drôles, donnent un aperçu du quotidien à l’égyptienne.

Le livre est divisée en quatre parties. La première, intitulée femmes au pouvoir, brosse les portraits des femmes de pouvoir à savoir des déesses, des pharaons et des reines. Les femmes qui ont eu un rôle prépondérant dans l’histoire de cette brillante civilisation sont passées en revue, dont quelques célébrités comme Néfertiti, Hatchepsout et Cléopâtre. La deuxième partie, dont le titre est Amoureuses, épouses et mères, donne la mesure de chaque étape de la vie des femmes, de leurs croyances, de leurs rêves, de leurs amours, de leurs droits et de leurs habitudes domestiques. Quant à la troisième partie intitulée femmes au travail, elle présente les différents métiers que celles-ci pouvaient exercer. Elles pouvaient entre autre être médecins, femmes d’affaire et diriger des domaines administratifs. La dernière partie titrée initiées et prêtresses met en relief la place majeure des femmes dans la religion à travers ses déesses associées au pharaon et aux nombreux rituels dirigés par les femmes.

Je trouve tout de même que l’auteur dresse un tableau idéalisé de la situation des femmes. Elles n’avaient pas évidemment accès à tous les métiers. Celui de soldat leur était hermétique. Elles n’accédaient au trône que s’il n’y avait aucun successeur mâle capable de prendre les rênes du pouvoir. De plus, les travaux harassants étaient surtout une affaire d’hommes, ce qui dénote un certain degré de sexisme.

Malgré tout, les égyptiennes avaient une situation enviable par rapport à d’autres femmes de l’antiquité et du Moyen Âge. Les égyptiens étaient très modernes en ce qui concerne les droits des femmes. Par exemple, le statut de femme mariée n’était pas obligatoire pour être respectée, ainsi que la virginité. En fait les égyptiennes avaient plus de droits que des femmes vivant dans certains pays de notre époque !

Pour tous passionné d’Égypte Antique et de féminisme, c’est un livre qui se dévore et qui fait plonger dans un monde disparu depuis des temps immémoriaux. Nos sociétés dites « modernes » ont vraiment intérêt à s’inspirer de ces valeurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s