8 héroïnes de la littérature badass

Dans un précédent article, j’avais parlé des stéréotypes, qui collent à la peau des personnages féminins, et qui reflètent malheureusement les mentalités de nos sociétés. Certains personnages féminins se démarquent toutefois, loin du cliché de la femme-objet, lisse et sans but. Des personnages forts qui ont un réel impact dans l’histoire et qui laissent un souvenir immuable dans l’esprit des lecteurs.

Milady de Winter

Personnage peu recommandable, elle est aussi fascinante que dangereuse. Femme fatale, elle est le moteur du célèbre roman les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas. Elle ne se contente pas d’être méchante, mais elle est aussi très intelligente, très rusée et sans scrupule. Mieux vaut ne pas se retrouver sur son chemin ! Sa force est d’être fine psychologue et de très bien comprendre ses contemporains, en particuliers les hommes, ce qui lui permet de les manipuler à sa guise.

Son histoire est découverte au fur et à mesure de l’histoire. Elle forme un contraste saisissant avec la reine Anne d’Autriche, présentée comme une femme douce et sympathique, pour qui les trois mousquetaires vont se démener pour sauver l’honneur. La première renvoie l’image de la femme parfaite, bien qu’elle trompe son mari. La seconde refuse de se conformer au cadre que la société tente de lui imposer et défie les normes en vigueur. Tour à tour femme infidèle, assassine et espionne, elle est ambitieuse et sait parfaitement ce qu’elle veut. Ses ennemis ont dû mettre toutes leurs ressources en commun pour la vaincre.

Isabelle Lightwood

Tout comme son fouet en electrum, son arme favori, elle ne manque pas de piquant. C’est un personnage de l’univers les instruments mortels de Cassandra Clare. Chasseuse d’ombre de son État, elle jongle facilement entre la mode et la chasse aux démons qui sont parmi ses activités favorites.

Elle est au départ snob et pleine de préjugés au sujet des terrestres ( les personnes ordinaires ) et des créatures obscures ( êtres surnaturels de l’univers ), dus à son éducation et à la ségrégation en vigueur dans le monde obscur. Sa véritable personnalité se dévoile peu à peu. Son apparente superficialité et inaccessibilité ne sont destinés qu’à masquer sa profonde insécurité. Elle est tout aussi loyale envers ses frères, qu’envers ses amis qu’elle est prête à défendre bec et ongle.

Son courage, sa force, sa ténacité ainsi que ses compétence aux combats ne sont pas en reste. Elle n’hésite pas à se porter volontaire pour jouer les appâts dans la chasse aux démons. Elle aide son frère adoptif Jace à tuer Sebastian à la fin de la guerre mortelle et combat les chasseurs d’ombres inféodés à celui-ci, ressuscité, lors de la guerre obscure. Elle le poursuit, avec ses amis, à Edom, une des dimensions des enfers et aide Clary à le tuer définitivement, mettant ainsi fin à la guerre obscure.

Loor ( Univers Bobby Pendragon )

C’est une guerrière redoutable, elle a été entrainée très tôt pour devenir une voyageuse. Elle place sa mission au-dessus de tout, y compris de ses propres sentiments. Elle est très mature pour son âge, à cause de son éducation, et de la guerre qu’elle est obligée de mener contre Saint-Dane.

Elle a une idée précise de la nature et du rôle d’un voyageur, qui devrait être un parfait guerrier, due en grande partie à son éducation martiale. Elle est très scrutatrice et critique lors des premières rencontres, ce qui peut la rendre incommodante de prime abord. Heureusement, son caractère s’améliore tout au long de l’histoire et elle devient plus indulgente.

Hermione Granger

Ai-je vraiment besoin de présenter cette talentueuse et célèbre sorcière ? Pilier du golden trio dans la saga Harry Potter, elle s’est démarquée grâce à ses aptitudes en matière de magie. De prime abord, elle est énervante avec ses airs autoritaire et de mademoiselle-je-sais-tout. Mais heureusement, elle devient plus accommodante avec le temps.

J’aime beaucoup ce personnage, pour son courage, son grand cœur, son respect pour les êtres vivants et surtout pour son intelligence ( j’aime beaucoup les personnages intelligents ). Ayant elle-même été victime de discrimination à cause de ses origines moldue, elle est plus sensible au sort des rebuts du monde des sorciers tels que les elfes de maison et crée ainsi la S.A.L.E. ( société d’aide à la libération des elfes ) pour améliorer leurs conditions de vie, et ce malgré la désapprobation de la plupart de ses connaissances. En plus de son intelligence, elle fait preuve de lucidité, elle est la voix de la raison, sans laquelle le trio légendaire n’aurait pas survécu.

Elle s’illustre aussi dans la lutte contre les forces du mal. Par exemple, elle aide Harry et Ron à traverser les épreuves pour retrouver la pierre philosophale, devine la nature du monstre de Serpentard, alors que des sorciers érudits n’y étaient pas parvenus depuis des siècles, retourne dans le passé avec Harry pour sauver Sirius et Buck, aide Harry à réussir les épreuves du tournoi des trois sorciers, participe à la lutte anti-Ombrage et à la bataille du Ministère, lutte contre les mangemorts infiltrés à Poudlard et aide Harry dans la chasse aux Horcruxes.

Même si elle est très gentille, elle n’hésite pas à répliquer lorsqu’on la sort de ses gonds. Drago Malefoy et Rita Skeeter en font les frais. Une sorcière très puissante donc qu’il ne vaut mieux pas se mettre sur le dos.

Azel Levesque

Elle est l’une des héroïnes des Héros de l’olympe de Rick Riordan et fait partie de la prophétie des sept qui est relatif aux demi-dieux les plus puissants de l’univers Percy Jackson. Victime d’une malédiction à cause de la cupidité de sa mère, son pouvoir, qui lui permet de faire apparaître des métaux précieux, induit le malheur chez ceux qui les touchent. Une situation qui l’a isolée car elle a fait les frais de la médisance de sa communauté durant son enfance.

Tombées sous la coupe de Gaïa avec sa mère, elle est contrainte d’utiliser ses pouvoirs pour ressusciter le géant Alcyonée, mais finit par se sacrifier pour retarder son avènement. Sa mère meurt aussi au passage. Elle passe ainsi près de soixante-dix ans dans les champs d’Asphodèle, après avoir renoncé aux champs Élysées, pour que sa mère ne soit pas condamnée à aller aux champs des châtiments.

Plus tard, elle est ramenée à la vie grâce à son demi-frère Nico di Angelo et entre dans la douzième légion. Elle y fait ses preuves dans la guerre contre les géants et contre les empereurs romains et devient même prétrice de la douzième légion.

En plus de ses pouvoirs de géokinésie, de ferrokinésie et de magie, elle est aussi très adroite avec sa spatha ( épée de cavalerie romaine ), ce qui la rend redoutable quand elle monte Arion, son cheval magique. Son entêtement à devenir cavalière, ce qui est mal vu dans la douzième légion, montre son caractère bien trempé, malgré son apparente timidité.

Annabeth Chase ( Univers Percy Jackson )

Elle incarne le contraire du stéréotype de la fille blonde, mince, magnifique et stupide. Fille d’Athéna, la déesse grecque de la sagesse, elle est très intelligente et prône la stratégie pour se sortir des situations délicates au lieu de la force physique. Sa loyauté et sa gentillesse fait d’elle une amie inestimable, bien qu’elle puisse tout aussi bien être têtue et dure avec ses ennemis.

Elle s’enfuit de chez son père à l’âge de sept ans et vit dans la rue pendant un temps, avant de rencontrer Thalia et Luke, et d’aller à la colonie des sangs mêlés. Puis, elle participe à la lutte contre les titans et contre les géants.

Elle a une grande force de caractère, ce qui lui a permis de porter le ciel pendant un certain temps à la place d’Atlas, un exploit que peu de personnes ont réussit à faire. Malgré son absence de pouvoirs particuliers, elle est très redoutable en tant que combattante. Elle est l’une des rares demi-dieux à se battre avec un poignard et se montre habile avec.

Sa consécration se fait à la fin de la série « Percy Jackson » lorsque sa mère lui demande de reconstruire l’Olympe, réalisant ainsi son rêve de devenir architecte.

Son immense potentiel atteint son apogée dans  » la marque d’Athéna  » où elle part toute seule en quête ( le nombre habituel de participants à une quête est trois ). Elle parvient ainsi à amener Arachné à construire sa propre cage et à y entrer par la ruse. Tombée avec son petit-ami dans le tartare, ils réussissent à y survivent grâce à sa vivacité d’esprit.

Kahlan Amnell ( L’épée de vérité )

Elle a été éduquée dès son plus jeune âge pour devenir une leader. Grâce à ses pouvoirs, plus puissants que ceux de ses consœurs, et à son intelligence, elle est nommée mère inquisitrice à un très jeune âge. Elle devient ainsi de facto la dirigeante des contrées du milieu.

Elle utilise son statut pour défendre les intérêts des peuples des contrées non représentés au conseil. En dépit de la mort de toutes les autres inquisitrices, elle n’hésite pas à lutter contre Darken Rahl et traverse la frontière pour retrouver le grand sorcier. Lorsque les contrées du milieu sont envahi par l’Ordre impérial, elle part en guerre à la tête de ses troupes quand son mari est emprisonné. Elle réussit à tenir tête et à mettre les bâtons dans les roues contre l’immense armée de Jagang grâce à ses talents de tacticienne.

Politicienne de génie, elle connaît tous les rouages de la politique des contrées. Elle sait faire preuve de diplomatie lorsque les circonstances s’y prêtent, mais sait aussi faire preuve d’autorité et se faire obéir quand elle en a besoin.

Jude Duarte ( The folk of the Air )

Elle est la résilience personnifiée. Élevée dans le royaume deTerrafæ, où elle est traitée comme une pestiférée par la plupart des fées, Jude ne se laisse pas marcher sur ses pieds et est prête à tout pour réussir ses objectifs, y compris des actes pas très catholiques.

Elle est très intelligente et affute sans cesse son esprit à la manipulation, à la stratégie et à l’escrime. Très ambitieuse, elle désire plus que tout s’intégrer et être respectée et crainte dans sa patrie d’adoption. Elle se fait remarquer et se fait embaucher comme espionne à la haute cour, ce qui l’amène au cœur des intrigues politiques.

Elle n’a pas non plus froid aux yeux. Elle n’hésite pas à ingérer de petites quantités de poisons pour s’immuniser. Elle trahit son beau-père et retourne les événements en sa faveur jusqu’à devenir la reine de la cour et diriger les espions de la cour.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s